Le vandier de Polpette

 

Le vandier de Polpette


 

Merci à Alexandre pour cet article.

Résumé:

A l'auberge du Coq Vert, les casseroles fument, les portes claquent et les sentiments contrariés sont légion. Au coeur de cette fresque enlevée : Polpette le cuisinier, Fausto le baron propriétaire, Alméria l'employée volcanique et une tribu de furets vindicatifs...
Le jour où Fausto apprend l'arrivée de son père, puissant monarque qu'il n'a pas vu depuis ses 7 ans, c'est le branle-bas de combat dans l'auberge...

Les Personnages:

Polpette (on ne sait pas si c’est son prénom ou son nom), ancien cuisinier militaire, aubergiste, herboriste, soigneur… Devenu le cuisinier de l’auberge du Coq vert. Son enfance a été extrèmement éprouvante. Devenu un adulte serein, il a une relation amicale et décomplexée avec Fausto qu’il traite comme un petit frère, qu’il n’hésite pas à secouer et à mettre devant ses responsabilités.

Les furets, en nombre indéterminé, de la « Communauté nuisible », seuls habitants du Coq vert quand il était en ruines. Figurants muets dans ce premier tome, mais très liés à Alméria.

Comte Fausto de Scaramanda, âgé d’environ 22/25 ans. Jeune homme fantasque et plein d’idées qui se succèdent à un rythme endiablé, pas désagréable mais désinvolte, inconséquent et immature jusqu’à l’irresponsabilité. Totalement égocentrique, impulsif, très bavard, il lance sans cesse des conversations et des questions, mais n’écoute pas les réponses. Il se vexe et boude facilement. M. Biryani lui sert de tuteur non sans mal ; c’est pourtant lui qui l’a accompagné avec enthousiasme pour superviser tous les travaux faits au Coq vert. Fausto est terrifié à l’idée de revoir son père. Face à un grave danger, in extremis il se montrera courageux et mûrira sans doute.                                                                            A la lecture, Fausto est le principal personnage de l’histoire.

M. Biryani, majordome, précepteur et tuteur de Fausto depuis quinze ans. Il l’a accompagné sans jamais défaillir. Bien éduqué, il est cependant lucide et se permet des remarques judicieuses sur les errements de Fausto. Il est le coordinateur de tous les travaux et de toute l’organisation quotidienne au Coq vert.

Andrew, le plus jeune employé du Coq vert, probablement 15 ans ou moins. Chargé notamment du bar du pub. Ne semble pas prononcer la moindre parole.

Colonel Diego Suarez, hôte permanent, ancien militaire médaillé, plutôt bon vivant mais un peu lunaire, porté sur la boisson

M. Pérero, chargé apparemment des activités agricoles et triviales : soins du bétail, grosses courses en ville. Assez renfermé, mais soucieux du monde extérieur : il lit régulièrement des journaux et commente la politique avec inquiétude..

Un gros vieux chien

Mlle Alméria (c’est probablement son prénom), responsable depuis deux ans des thermes, de la chaufferie, de la plomberie et de l’électricité au Coq vert. Connue pour son vif caractère. Semble avoir une liaison discrète mais passionnée avec Polpette.

M. Séraphin Saucissette, secrétaire du comte Eulpêtre de Scaramanda à qui il est entièrement dévoué. Sera son seul employé à demeurer fidèle.

Mme Sweep (son nom de famille ?), employée de l’auberge/hôtel du Coq vert, relativement âgée. Un portrait dans sa chambre la montre en jeune pilote d’automobile, voire d’avion.

Mlle Emma (son prénom ?), jeune employée de l’auberge/hôtel, tout juste adulte. Sa mansarde est voisine de celle d’Andrew, ils sont probablement apparentés (sœur et frère ?).

M. Léopold « Boum Boum » M’basa, hôte permanent, discret, taciturne, cité comme ancien mercenaire de la « Compagnie du Pique rouge ». Entretient activement sa forme physique, ce qui se révélera fort utile. Partage volontiers sa table avec le colonel.

Comte Eulpêtre de Scaramanda, père de Fausto, châtelain, officier impliqué dans la dernière guère et, semble-t’il, dans la politique du pays. Fidèle à sa parole, hautain, rigoureux, égocentrique, peu soucieux des autres, les épreuves l’adouciront et il se montrera plus humain. Il a apparemment perdu au jeu l’essentiel de sa fortune et de ses propriétés, mais il laisse à Fausto le joli domaine du Coq vert et des conseils pour y vivre et y protéger ses amis.

Amaury de Scaramanda, cousin de Fausto, gros, fruste, brutal, bas du front, se complaît dans les récits de ses exploits de chasse. Incohérence du lettrage, son prénom est orthographié tantôt Amaury, tantôt Amory.

Pacôme de Scaramanda, cousin de Fausto, grand mince, sournois, comploteur, politique, sans doute le plus intelligent des trois et le meneur.

Guy de Scaramanda, cousin de Fausto, prétentieux, affecté jusqu’à être grotesque, soucieux de sa seule apparence.

Les militaires de la suite des Scaramanda, en nombre indéterminé, non nommés, figurants muets

 Bellafonte, créature fantastique, sorte de gigantesque ours noir. Toutefois après l’avoir affronté Fausto réalise que « ce n’est pas un ours », alors qu’Eulpêtre semblait déjà le savoir. Mais rien de plus ne nous est appris à son sujet.

 

en-construction-copie.png

LE MONDE OÙ SE PASSE L’HISTOIRE

LE MONDE OÙ SE PASSE L’HISTOIRE

 

 

 

Commentaires (2)

1. Alexandre 03/07/2012

Bonjour à toi, "une fan".
Les dernières phrases, "En construction... le monde où se passe l'histoire", cela signifie qu'Elizabeth dispose d'un texte qui décrit l'environnement où se déroule le Viandier de Polpette, et qu'elle le mettra en ligne dans son site quand elle pourra. Soyons patients. Mais pour faire court je peux dire que ça ressemble beaucoup à l'Europe des années 1930, version campagnarde.
Alexandre

2. une fan 19/03/2012

je ne comprend pas les dernières phrases...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

(c) Copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site